le jardin d'Irène porposé par lili

Publié le par mam.irene

 

Un petit atelier d'écriture proposé par captainelili, nous a permis de réaliser une oeuvre collective, dans chaque groupe, on écrit un quatrain dont le premier vers commence par dans mon jardin...il y a .

On envoie le texte au second de la liste qui ajoute un quatrain, puis fait tourner jusqu'à ce que le poème repasse entre les mains de l'auteur du premier quatrain, la personne termine son poème en rajoutant une dernière strophe et publie le poème sur son blog en prévenant par mail ou comm, notre organisatrice qui fait les liens entre nous.

Il y a quelques mois, c'étaient des maisons qui ont fleuries sur les blogs, fabriquée par 4 ou 5 bâtisseurs-poètes.

Si je ne suis pas claire : allez chez Lili, son blog est merveilleux :

http://captainelili.blogs.psychologies.com/vivre_avec_et_croire_enco/atelier_dcriture/index.html

Groupe 3 :

Gaïa
Petite Cerise
Fred
Irène
Sérénissime
 
Dans mon jardin superbionique
Il y a des plantes aérodynamiques,
Des haricots roses fantastiques,
Et des tulipes vertes magnifiques...

 
Il y a des oiseaux mélancoliques,
Des cigales et des grillons acoustiques
Des fourmis fortes en botanique,
Et des grenouilles du jurassique


Il y a aussi des fleurs qui piquent,
Des insectes, drôles de loustics
Portés par des porcs-épics,
Faisant fuir tous les nostalgiques


Ce jardin loin d'être académique
Te séduira par ses sentiers magiques
Où tu éprouveras une plénitude cosmique
Et la richesse d'une générosité astronomique

Tout cela est là pour toi sans viatique
Laisse tes craintes et tous ces sceptiques
Vas vers ta vie, cultive ton risque
T'y croiser pour moi sera... idyllique

Les récoltes ne sont pas pantagruéliques
Mais mon bonheur est authentique
Peu importe agencement, beauté et plastique
puisque tu me rends heureux et plus mélancolique

 

Captainlili préfére mon jardin à ma maison créée avec le même principe, et vous ?

Ecrit par Enriqueta, le Refuge, Pénéloppe, Etoile25 et moi, cette construction collective est une belle réussite... Un grand merci à tous et un coup de chapeau particulier à Captainlili qui a orchestré cette belle oeuvre.


La maison que je rêve de bâtir pour toujours

Un petit nid douillet pour toi et moi

Ne protègera plus notre amour

Car ton coeur est devenu si froid...


La maison que j'ai rêvé de bâtir un jour

Une bulle d'amour pour nous deux

Ne brillera plus de mille feux

Car ton coeur est devenu sourd...


La maison que j'aurais pu nous bâtir

Une très amoureuse prison dans les nuages

Est pour moi devenue mirage

Car lorsqu'on aime et que l'autre soupire...


La maison que je n'ai pas bâtie

Crève de se savoir décharnée

Elle s'agite du pays des "si"

Car ton coeur ne l'a pas accouchée...


La maison que je ne bâtirai jamais

Est celle où nous aurions pu vivre heureux

Pour toi elle ne fut même pas un projet

Car ton coeur aspire à mieux


La maison que je n'ai plus besoin de bâtir

Car nos deux coeurs veulent plus d'espace

Des nuits étoilées et des rayons de soleil

Nos âmes pour toujours voguant librement...
 
 

Publié dans atelier d'écriture

Commenter cet article

Serenissime 27/04/2007 19:07

Très chouette, j'ai eu beaucoup de plaisir à y participer! :)

Peau 27/04/2007 13:42

Très original, je le verrais bien faire l'objet d'un livre pour enfants...

Cassandrali 27/04/2007 12:26

Très joli ton jardin, il me donne des désirs de promenades et de découvertes de toutes ses plantes et ses habitants ; Avec un rayon de soleil en plus, ce sera fantastique !
Bon WE à toi

Enriqueta 27/04/2007 08:19

Super ton jardin...Et puis ce bonheur authentique, j'en veux bien!
Le thème que tu as donné pour ton jeu d'écriture, l'argent...J'ai bien essayé mais je n'y arrive pas, ma muse refuse ce thème là. Je participerai au prochain!
Mon jardin n'est pas prêt de paraître car dans mon groupe il y a un ou plusieurs escargots..."Zen, restons zen..."

mam.irene 27/04/2007 13:41

Dans mon vrai jardin, il y a pleins d'escargots, à force d'arroser et ils sont rapides pour dévorer mes salades.

christel 27/04/2007 07:32

gros bisous et bonne journée, christel