Ma modeste participation, le tigre blanc

Publié le par mam.irene

J’ai rencontré un tigre blanc, lors d’un voyage imaginaire, il était immense, me regardait de ses yeux vert émeraude. Je ne pus m’empêcher de le caresser, gentiment il posa ses grosses pattes sur les épaules et couvrit mon visage de généreux coups de sa grosse langue chaude et humide.
Ce moment était magique, unique et j’aurais voulu qu’il dura une éternité., un siècle, une nuit, une seconde…


Je me trouvais à l’embouchure de deux fleuves, juste avant qu’ils n’en fassent plus qu’un, la terre formait une petite île verdoyante, peuplée de canards et d’oiseaux de toutes les couleurs.

 
Un cygne noir, sortit d’entre les roseaux et nageait majestueusement..
Plus loin, un indigène dessinait la scène sur un papyrus qu’il me remit par l’intermédiaire de sa fille, la gentille Crystalle.


J’étais au paradis, je ne voulais pas revenir… Mais la vraie vie me rattrapa très vite, la sonnerie du téléphone me sortant de ma rêverie.

Publié dans atelier d'écriture

Commenter cet article

Baby la malice 06/06/2007 17:01

Il y a des rêves que l'on ne voudrait pas voir finir.

claude 05/06/2007 12:51

Que ne fait on pas Irène avec notre imaginaire...
Des rêves somptueux où les tigres sont doux comme les moutons, où les îles ont oublié les hommes qui les assèchent, et où les cygnes noirs sont les plus beaux car ils sortent de l'ordinaire par la magie du désir d'un Dieu...
Ah ce téléphone!!!! Zut!
Je ty'embrasse fort Irène.
Bravo!
 

:0049: z'ours 04/06/2007 21:12

est ce qu'Irène a rencontré un ours blanc ?
bisounours z'ours

Bᅵnᅵdicte 04/06/2007 18:03

vraiment un gros calin avec un tigre,  c'est génial.... bravo pour ta version et j'espère que tu vas bien.. amitié....

jc 04/06/2007 16:41

bravo pour ta version
au fait Joan Césario à publié le 3iéme opus de Oro