les enquêtes d' agathe (6)

Publié le par mam.irene

Souvenons-nous : cherchant le géniteur de la jeune Sophie, Agathe apprend que la mère de la jeune femme est connue par la femme du gourou d'une secte...

Voyant que je reprends ma place sur ma chaise, elle fut soulagée.
- Oui, je m’en souviens très bien, mais les souvenirs sont douloureux. Celle-ci était d’une
admiration sans borne pour mon mari. Il a succombé également à ses charmes mais quand il voulut la posséder, elle s’enfuit, criant que le gourou était un démon, qu’il n’était qu’un homme avec tous ses bas instincts…
Elle se réfugia chez ses parents, à qui elle raconta que le maître avait tenter d’abuser d’elle, ceux-ci ont porté plainte. La police, ayant des soupçons sur le couple qui dirigeait la secte, enquêta auprès d’anciens adeptes. C’est là que l’on s’aperçut que le couple diabolique avait de nombreuses infractions à son actifs. Notamment des délits sexuels sur personnes vulnérables. L’homme était toujours en prison pour viol, la femme avait pris deux ans pour non dénonciation de crime, elle bénéficia de circonstances atténuantes car elle était également sous la coupe de son mari et son discernement était altéré…
La famille de Joëlle était partie civile pour tentative de viol, la jeune fille étant encore vierge…
Je payai mon informatrice et partis très vite. A nouveau mon enquête débouchait sur une impasse.
De retour à mon bureau, je m’installai devant mon ordinateur, me plongeant dans les archives de ce procès très médiatisé.
Le gourou était un homme maigre, malingre mais c’était un manipulateur qui choisissait ses proies avec soins parmi des personnes très fragiles. Il ne se trompa qu’un seule fois en la personne de Joëlle qui était venue à un séminaire avec une amie.
Quelle cachottière cette mystérieuse amie qui n’était autre que Claudine.
Qu’avait-elle pu me cacher d’autre ?
Je continuai par acquis de conscience de continuer mes investigations sur ce procès.
Un jeune homme apparaissait souvent sur des photos au côté de la jeune Joëlle, la soutenant, il semblait très proche de la jeune femme.
Le soir même je me rendis chez Claudine avec la copie complète de mes recherches.
Je ne vous ai pas tout dit en effet reconnu Claudine en rougissant. Cet homme s’appelle Jérôme, c’était mon frère… Il est mort peu de temps après…

La suite (et peut-être la fin...) de cette enquête mercredi...

Publié dans Agathe's Investigation

Commenter cet article

Enriqueta 23/04/2007 22:35

Déjà la fin?

cinderela 23/04/2007 20:26

Hello Agathe, tu avais disparu ?Je commençais à m'inquiéter !
Bises