les enquêtes d'Agathe (2)

Publié le par mam.irene

Résumons-nous : je dois aider Sophie à retrouver son père biologique afin que sa vie retrouve son harmonie...

Toutes les pièces utiles étaient accrochées sur un fil tendu derrière mon bureau. Sophie avait fourni bien plus qu'il ne fallait pour me faire une idée sur sa maman. Depuis la photo de sa première communion, à celle de son mariage en passant par sa première surprise partie, la même jeune fille blonde était à ses côtés : Yvette, l'amie de toujours, la confidente, celle que l'on consulte avant de prendre la moindre initiative.

Yvette Fernaux était dans la même classe que Joelle, la maman de Sophie, en sixième, jusqu'en troisième où leur scolarité à pris des voies séparées, l'une étant littéraire, l'autre plutôt scientifique.

J'adorais les photos de classe, les uns assis sur une chaise, le deuxième rang debout derrière et les plus grands perchés sur un banc... Un garçonnet bien habillé, bien coiffé, tenait une ardoise sur laquelle était écrit : année 1970-1971. Yvette et Sophie étaient l'une à coté de l'autre, comme toutes amies inséparables qui se respectent...

Je devais retrouver cette Yvette, sans conviction, je cherchai sur le Net, le nombre de Fernaux qui pouvaient se trouver dans le département : j'en comptai 28. Attrapant le téléphone j'appris qu'Yvette s'était mariée plusieurs fois et qu'elle avait fini par suivre un diplomate au bout du monde. Ma première investigation débouchait sur une impasse. Je pensai abandonner la piste de la meilleure amie, quand je remarquai une Mathilde Fernaux, habitant rue des Fraisiers. Cette adresse insolite m'incita à tenter à nouveau ma chance...

Bien m'en prit, Mathilde était la grand-mère d'Yvette... Une dame qui passait ses journées solitaires à s'ennuyer tellement qu'elle me tint longtemps en ligne, avant de m'inviter à prendre le thé, afin de parler de la petite Joelle, qu'elle appréciait tant et dont elle ignorait le décès... Yvette en serait désolée, même si elles s'étaient fâchées, à cause d'un homme, bien sûr...

Je m'empressai de passer à la boulangerie de mon village, acheter quelques douceurs et je partis vers la ville où résidait Mathilde.

A 15 heures précises, j'appuyais sur le bouton de la sonnette d'une jolie villa cossue.

Mathilde était telle que je m'étais imaginée, distinguée, vêtue d'une robe élégante, ses cheveux blancs remontés en un chignon compliqué. Une belle énergie rayonnait de ce petit bout de femme de près de quatre vingt ans.

- Entrez Mademoiselle, je vous attendais... J'ai si peu l'occasion de recevoir des visites... Prendrez-vous du sucre avec votre thé ?

La vieille dame ne voulait apparemment pas perdre un seconde de cette précieuse visite. J'ai dû passer des heures à l'écouter, à regarder des photos qui n'avaient aucun rapport avec mon affaire. Je pris difficilement congé aprés avoir appris que sa petite fille et Joelle s'étaient fâchées pour les beaux yeux bleus d'un certain Patrick Stanislas. Joelle l'avait vue la première, Yvette était tombée sous son charme et il fut son premier époux... Un amour qui ne résista pas au temps, ni à la routine, avant leur premier anniversaire de mariage, Yvette avait rencontré un autre homme et son premier amour ne resta plus longtemps dans la famille. Il tenait un restaurant à quelques kilomètres de là...

Cette entrevue avait finalement débouché sur du concret. Fière de moi, je rentrai à mon bureau ajouter cette information à mes notes... Un détail me frappa néanmoins, Sophie avait de superbes yeux noisette, mais il m'en fallait un peu plus pour éliminer la candidature à la paternité de Patrick...

La suite lundi

Publié dans Agathe's Investigation

Commenter cet article

CHRISTEL 16/04/2007 08:04

pour moi c'est la rentrée ... hop hop hop c'est reparti pour un tour ! on commence aujourd'hui avec une devinette ! bisous et bonne journée , christel

Malo 16/04/2007 03:59

Bonne journée !!MALO

chrys 15/04/2007 20:59

Le bisou du dimanche soir ! dernières heures de vacances !!! suis un peu triste!!! snifff!!!
A demain pour le prochain article !!! bonne soirée , christel

:0049: z'ours 15/04/2007 20:31

j'avoue j'ai pas tout lu mais suis trop fatigué ... bisounours z'ours

La varlope 15/04/2007 18:32

Coucou Irène aujourd'hui j'ai fait rela che je me sui balladé avec Marie cela fait du bien de marcher un peu!! une bonne soirée Irène je t'embrasse bien fort André