le procès de la vielle dame

Publié le par mam.irene

Ceci est la première participation à l'atelier d'écriture de papier libre : http://papierlibre.over-blog.net/article-10016871.html, un nouveau atelier est proposé cette semaine.

Un bien étrange procés s'est déroulé devant la troisième chambre correctionnelle du tribunal dans notre petite ville de province.

Une respectable octogénaire était poursuivie pour culture de produits illicites et cruauté envers les animaux.

La vieille dame, bien connue dans notre commune, membre active de plusieurs associations caritatives, présidente de l'association des veuves et fondatrice d'une crêche et de plusieurs écoles dans un pays en voie de dévelloppement, n'aurait jamais pensé avoir enfreint la loi et être jugée pour sa passion du jardinage.

La salle d'audience était comble, tous les pensionnaires de la maison de retraite, le conseil municipal et même un envoyé de la préfecture avient tenu à venir apporter son soutien à la brave dame.

Il y a deux ans, son petit fils, était venu lui rendre visite juste avant de se faire arrêter pour trafic de stupéfiants. Il lui avait confié un petit sachet de graines, lui demandant de le garder pour lui. Il lui avait expliquer qu'à sa sortie de prison, il allait se lancer dans la culture de plantes vertes. Heureuse que ses sermons et que ses remontrances portaient enfin ses fruits, elle avait accepté de prendre les graines en dépôt pendant qu'il payerait sa dette à la société.

Malheureusement, le jeune homme récolta trente mois d'emprisonnement ferme. Pendant tout ce temps, les précieuses graines nécessaires à sa reconversion seraient périmées et beaucoup moins prolifiques.

La généreuse mamie, tout en écrivant à son vaurien de petit fils, lui envoyant force mandat pour ses petites dépenses, ne pouvait se résoudre à voir ruiner les projets de réinsertion du jeune homme.

Elle demanda donc à la directrice de la maison de retraite le petit terrain attenant qui avait été prêté à un autre pensionnaire, retraité de l'agriculture qui venait de mourir. Elle planta les graines et fit une récolte miraculeuse de jolies petites graines...

L'hiver vint et moineaux, mésanges et autres oisillons criaient famine, les miettes qu'elle leur jetait quotidiennement étaient insuffisantes, elle pensa donc à ses graines et leur en jeta une poignée. Les oiseaux eurent très vite un comportement étrange qui alerta sa voisine une ex-bénévole d'une société pour la protection des oiseaux. Tout s'enchaîna rapidement, les oiseaux avaient été drogués, la voisine ayant remarqué la voisine qui les nourrissaient en parla à son neveu : le commissaire de police. Celui-ci, vint rendre visite à notre vieille dame qui lui montra son stock de graines : des graines de canabis.

Le procés fut houleux, toutes les bonnes âmes de la commune avaient tenu à être temoins à décharge, même le petit fils avoua tout sans qu'on ne lui demande rien.

Madame la présidente, condamna la vieille dame à un euro symbolique d'amende avec sursis et lui recommanda à l'avenir à éviter de croire que le monde était aussi généreux qu'elle.

La vieille dame confia, à notre envoyée spéciale que plus jamais elle ne ferait de jardinage...

bien sûr ce texte est un peu long pour un reportage... Mais à ma décharge c'était une première.

 

Publié dans atelier d'écriture

Commenter cet article

seb 27/03/2007 09:49

Ouf.J'y avais cru.Bonne journée!

mam.irene 27/03/2007 09:59

pauvre grand-mère... gentille , d'accord, mais à ce point...

Rachida 26/03/2007 12:57

Tres sympa cette histoire, tres bien  imaginer.Bonne journée

enriqueta 26/03/2007 09:27

Très sympa cette histoire, cela me plaît beaucoup.

jupiter 26/03/2007 09:20

C'est pas vrai , rassures moi !!!!!


0116-MD-Film-EUFLORIEenvoyé par elisababou
bisous jupi

mam.irene 26/03/2007 11:04

rassures toi, tout est sorti de mon imagination débordante...

jupiter 26/03/2007 09:18

Non !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! elle est vraie cette histoire ????



bisous jupi