Agathe et le mystère de la petite église dans la forêt 1ere partie

Publié le par mam.irene

Le mystère de la petite église au milieu de la forêt
Dans une magnifique forêt, Agathe s'était un peu perdue, trop occupée à admirer la beauté de la végétation luxuriante, elle s'était éloignée imprudemment du sentier de terre battue...
Elle s'aperçut de la situation, lorsque l'aprés midi touchait à sa fin. Sans trop s'inquiéter, elle sortit de sa petite banane, qui ne la quittait jamais, un paquet de gâteaux, des fruits secs ainsi que son téléphone portable.
Horreur, il n'y avait pas de réseau dans ce coin perdu, elle ne pourrait donc pas prévenir ses proches de sa mésaventure et comme ils étaient habitués à la voir disparaitre et revenir sans crier gare, elle ne risquait pas de voir de sitôt apparaitre les secours.
Cette forêt déboucherait bien quelque part... Elle décida d'avancer en faisant confiance à sa bonne étoile. En marchant elle grapilla quelques mûres qui complétèrent agréablement son petit goûter. Il restait de l'eau dans sa gourde, donc la situation n'était pas désespérée.
Après de longues minutes de marche, il lui sembla entendre le murmure d'un cours d'eau. Elle se réjouit car en suivant le courant elle aura au moins un repère pour sortir de cette forêt qui était somme toute, plus vaste qu'elle ne l'avait pensé en y pénétrant.
Elle arriva très rapidement à proximité d'un petit ruisseau, qu"elle longea, le coeur plein d'espoir...
Elle aboutit dans une petite clairière où inexplicablement il y avait une petite église, bien entretenue avec des fleurs qui avaient été plantée autour, une église plantée en plein milieu de la forêt.
Soulagée, elle y entra pensant y trouver quelqu'un. La bâtisse était propre, des fleurs fraiches décoraient les autels. Dans la sacristie, Agathe trouva un matelas avec une couverture pliée. Soulagée elle savait où passer la nuit avant de reprendre son chemin. Elle était seule, mais se sentait protègée et ne s'attendait pas à la terrible mésaventure qui allait lui arriver...
Agathe découvrit dans le petit potager prés de l'église quelques tomates bien mûres qu'elle s'empressa de déguster. Sous un noisetier qui avait poussé là, elle ramassa des noisettes, dévora ce qu'elle put et emplit son petit sac banane, prévoyante quant au lendemain où elle devrait se remettre en route.
La nuit tomba très vite et une magnifique lune, toute ronde éclairait le ciel, elle entra dans la sacristie et prépara son lit. Elle sortit une ultime fois son téléphone portable pour constater qu'il n'y avait toujours pas de réseau...
Fatiguée, elle se coucha emmitouflée dans la couverture, car en automne les nuits sont fraiches...
Elle pensa que le sommeil viendrait rapidement car la journée avait été particulièrement fatigante, mais il n'en fût rien... Les bruits venant de la forêt l'angoissaient, la bâtisse faisait entendre des craquements sinistres, de violents coups résonnèrent contre la porte principale de l'église...
Agathe essayait de se raisonner, qui donc pouvait frapper contre une porte qui n'était pas vérouillée, prenant son courage à deux mains, elle se leva, traversa la nef éclairée par les rayons de lune et s'approcha de la porte. Là, elle éclata d'un rire nerveux, le battant n'était pas fermé et cognait sous l'effet du vent qui s'était levé.
Elle bloqua la porte avec un linteau de bois prévu à cet effet et rentra dans l'édificile, le coeur léger, quand...

Commenter cet article

la varlope 06/03/2007 19:30

Bonsoir Irène je te souhaite une bonne fin de soirée avec une agréable nuit je t’embrasse fort Amitiés André

fabienne 04/03/2007 19:28

merci pour l'info et tu es je crois dans ma newsletter...
je déteste la foret la nuit moi aussi et pourtant j'aime les arbres tout comme la miss

mam.irene 04/03/2007 20:27

Pour toutes les deux : il faut dire que la nuit en forêt il y a des bruits qui sont amplifiés, des craquements, des cris de hiboux, le brame des cerfs... Je me souviens une fois avoir été terrorisée par un simple hérisson...

missparadoxe 04/03/2007 13:53

BRRRRRRR difficile pour moi d'avoir le coeur léger dans une foret la nuit même si j'aime les arbres ...