Acrostiche 4

Publié le par mamirene

images-12-.jpg
le ciel est en colère, moi aussi
Poème dédié à deux petites filles et à toutes les victimes de ces monstres

Patiemment, la bête tissait sa toile, comme un prédateur 
Et vous l'aimiez, lui faisiez une totale confiance
Difficile de douter de son amour, il était pour tous un modèle
Ogre, il n'en avait pas le profil, vous ne pensiez pas qu'il était qu'un animal répugnant
Père aimant, dévoué, vous l'adoriez, comment vous méfier decelui qui vous a créées
Hypocrite, il vous faisait croire que ce qu'il faisait était amour
Innocentes vous culpabilisiaient, vous saviez que c'était mal
Lentement il vous a détruites, vous empêchant de parler à votre mère, à des adultes
Et aujourd'hui, il est en prison ce n'est pas votre faute c'est la sienne
Sûrement vous vous reconstruirez et surmonterez tout ça

Incroyable : je viens de vérifier l'orthographe de ce mot immonde dans mon vieux Larousse de 1967, à cette époque ce mot n'existait pas encore, sans doute parce qu'on n'en parlait pas, mais ce crime existe depuis l'antiquité et on le retrouve dans bon nombre de civilisations
Brisons le silence

Publié dans acrostiches

Commenter cet article

béatrice 13/10/2007 14:42

irène,il fallait y penser bravo !bizbéa

nadia-vraie 02/10/2007 23:25

Malheureusement cela a toujours existé.Moi cela m'enrage de voir ces salauds et j'ai énormément de peine pour ces petits enfants sans défense.A+

nefertiti 01/10/2007 16:56

Merci Mam'irène de partager mon ombat !il faut arrêter avec le silence .... ça  a tué tant d'innocence !

~~ Kri ~~ 28/09/2007 17:34

Cela existe depuis toujours...Taire une chose ne fait pas son inexistenceIl faut dire!

lilounette 27/09/2007 21:37

Tu as raison d'en parler irène, il le faut . Il y en avait par tout temps et tout âge, ce n'est pas nouveau mais que de silences et de souffrances enfouies, de vies détruites, oui parlons-en !